La Vollégearde… depuis 1974 déjà !

(authentique tomme de montagne au lait cru entier 50% mg)

 

 

De la nature à l’état pur !

 

Brièvement un peu d’histoire : si l’origine du mot fromage vient du verbe former, c’est-à-dire mettre le caillé en forme dans un moule, nos lointains ancêtres du néolithique (-8000 av J.-C.) ont introduit un beau jour dans leur alimentation le lait des femelles et, par analogie, le fromage frais, puisque le lait laissé à température ambiante a caillé tout naturellement. En quelque sorte, le fromage était né ; une nouvelle étoile dans la voie lactée !

 

Au fil du temps, cette technique assez primaire a évolué et l’on doit aux romains l’invention de la pâte pressée. Alors qu’au sein de leurs monastères, des moines fins gastronomes ont élevé l’aliment au rang royal par des secrets de fabrication et d’affinage encore jalousement protégés de nos jours.

 

Toute modestie gardée, la tomme La Vollègearde manquait alors à l’appel céleste et nous rendons aujourd’hui un hommage particulier aux chevaliers de 1974 pour leur croisade en pâte mi-dure au lait cru, car vraiment « çà pressé de caillé » !

 

Après les quelques balbutiements de première jeunesse, le bébé de 1.5kg a vite donné des signes de santé réjouissants. Porté à 32 C avec un soupçon de présure et beaucoup de savoir-faire, le délicat pressé de caillé est moulé, salé, tourné, retourné et bien sûr lavé ; une si noble peau mérite des soins de reine.

La Vollégearde mûrit en cave fraîche pendant environs 6 semaines et parvient alors à la pleine maturité. Au moment de la déguster, une longue conservation dans le réfrigérateur n’est pas conseillée et la chambrer avant de servir améliore sensiblement saveur et consistance : elle se ramollit alors onctueusement. Précisons encore qu’elle se conservera 3 mois mais que votre gourmandise aura été son malheur à plus brève échéance.

 

Ambassadrice de charme parmi les délices de la Corbeille d’Entremont, La Vollègearde est une marque inscrite et protégée au registre des marques suisses depuis mai 1997.

 

Avec ses cousins, le Bagnes 98 raclette AOC, le sérac de montagne, le mi-gras, produit à saveur locale au lait partiellement écrémé, vous dégusterez de l’énergie à 120% sans risquer la santé de vos artères, à la satisfaction de vivre un moment de bonheur, au plaisir de déguster ces fromages, richesses des montagnes et aliments précieux, vous contribuerez à la survie de l’agriculture de montagne et à la préservation d’une partie de son patrimoine.

 

Pourquoi donc se refuser à la fois une petite fête gastronomique et la garantie d’un soutien bienvenu à cette région de montagne ? Nous nous réjouissons déjà de votre prochaine visite, à bientôt !

 

Coopérative laitière Vollèges-Sembrancher-Levron
Norbert Terrettaz